News 559153_455372097909136_1067473490_n

Published on novembre 4th, 2015 | by Admin

0

Critique de Block 46 par Plume libre. Divin!

Deux femmes pour traquer le mal, avouez que c’est assez inhabituel. Car, ici, quand on vous parle du mal c’est le vrai, celui qui vous donne des sueurs froides et des frissons même après la lecture du roman !

Une profileuse et une auteure de roman sur les traces d’un tueur en série qui se déplace de pays en pays, comment fait-il, pourquoi ce besoin de franchir les frontière pour tuer ? Et surtout quel est le lien entre les meurtres commis à notre époque et le camp de Buchenwald ?

La partie qui revient sur les atrocités commises durant la seconde guerre mondiale et, principalement dans l’enfer qu’était Buchenwald, est des plus intéressantes, même si, bien sûr, elle traite d’un moment où l’homme a fait preuve de la pire abomination. L’auteure maîtrise parfaitement cette période et ne s’en sert aucunement comme des passages « aguicheurs » pour mieux ferrer ses lecteurs, elle n’a pas besoin de ça !

Accrochez-vous bien avant d’ouvrir ce roman, certains passages sont à la limite du supportable ! J’essaye toujours de prendre un maximum de recul dans ces cas-là, parfois, ça fonctionne pas trop mal et, des fois, un peu moins.
Pour Block 46, autant vous dire que je n’y suis pas arrivée et, plusieurs fois, j’ai dû respirer un grand moment avant de poursuivre ma lecture.
Pourquoi ai-je aimé ? Suis-je aussi malade que certains personnages ? Je ne pense pas, enfin, je n’espère pas… C’est juste que Johana Gustawsson, ici aussi, ne fait pas dans la démonstration, le mal qui ronge ses personnages est bien là, il a un commencement et, tout au long des pages, il enfle et prend de plus en plus d’espace.

Au fil des chapitres, le malaise s’installe et le froid glacial qui règne en Suède se propage dans nos veines pour enfin arriver aux dernières pages et pousser un ouf de soulagement, enfin, pour cette fois-ci, car j’ai bien envie de retrouver ce duo inédit et très attachant.


About the Author



Comments are closed.

Back to Top ↑